Lettre ouverte aux décideurs des politiques de transport des massifs alpins

Film d’1h10 tourné en 2015

Réalisation : Leonor Hunebelle, 1leonor@live.fr

A la veille de la COP21, la vallée de la Roya nous a semblé emblématique de ce qui concerne les choix d’aménagement en cours, illustrant notamment le fait que le routier est privilégié par rapport au rail. Quand l’argent manque cruellement pour mettre en sécurité la ligne de train existante, quand sa pérennisation est menacée et quand la logique voudrait qu’elle soit ré-électrifiée, dans le même temps des sommes énormes sont dépensées pour doubler le tunnel routier transfrontalier du col de Tende dans le sud des Alpes, entre la France et l’Italie.Depuis plus de huit ans des élus, des associations, des habitants se battent pour qu’une révision de ce projet obsolète et anachronique s’engage enfin. Mais les décideurs refusent la moindre concertation.

Par ce travail de film documentaire, nous souhaitons porter à l’attention du plus grand nombre cette dramatique situation. Alors que la présidence française affirme vouloir obtenir des résultats ambitieux lors de la Conférence de Paris de 2015 sur le climat (COP 21), comment ne pas être surpris par ce genre de projet, qui en faisant la part belle à la route, accentuera le changement climatique déjà très rapide dans les massifs alpins.

Le travail d’enquête de la réalisatrice dans ce film permet de poser cette problématique route versus rail dans le sud des Alpes. Y est analysé le type de mobilité choisi par les Etats français et italien et les conséquences de ces choix, notamment à travers des témoignages d’habitants de la vallée, des différents élus locaux, départementaux et régionaux.

Soulevant cette problématique socio-environnementale, le film documentaire, à la fois transalpin et européen, nous amène dans une vallée montagneuse, proche du littoral méditerranéen, enclave française de la région PACA entre les régions italiennes du Piémont et de la Ligurie, la vallée de la Roya. On y trouve 5 sites Natura 2000. Cette vallée fait partie du parc National du Mercantour. Elle est la porte d’entrée vers la célèbre Vallée des Merveilles. C’est une des zones prioritaires de la biodiversité européenne et mondiale. C’est une vallée encore rurale, qui abrite de magnifiques villages médiévaux.

Longeant le fleuve Roya dans sa plus grande partie, une voie de chemin de fer franco-italienne et un axe routier ont été aménagés à la fin du XIXème siècle. Tous les deux partent de Vintimille, sur le littoral, en Italie, pour aller vers le nord traversant la France de Breil-sur-Roya à Tende, passent le col de Tende et enfin arrivent en Italie à Limone, se prolongeant vers Cuneo, puis vers Turin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *