Pas de camions dans la ROYA, rendez-nous nos trains!

On nous avait dit que le projet de doublement du tunnel était le seul
moyen de faire des travaux de sécurisation sans arrêter la circulation.
Mais les promesses n’engagent que ceux qui y croient!
Le passage est interrompu la nuit depuis des mois et on découvre
que ce sera jour et nuit pendant cinq semaines au printemps!
D’ailleurs on l’apprend par la presse italienne. Non seulement la
préfecture ne répond pas aux demandes répétées de concertation,
mais elle ne diffuse même pas l’information.

Ce n’est pas étonnant quand on comprend que le véritable objectif du
doublement n’est pas la sécurisation mais l’ouverture du passage aux
poids lourds internationaux.

Et la voie ferrée dans tout ça?
On la laisse se dégrader, on fait traîner, on distribue au compte goutte
des sommes insuffisantes. On évite de montrer qu’elle peut servir:
l’évacuation des déblais du tunnel aurait dû se faire par rail, c’était
prévu dans l’étude d’impact. Mais cela aurait mis en évidence la
possibilité de transporter du fret ou de créer un système de navettes.

La mobilisation des habitants a sans doute évité une fermeture
définitive, mais à ce rythme, combien de temps faudra-t-il pour revenir
aux cadences de 2012?

Exigeons l’arrêt des travaux du tunnel,
la révision du projet de doublement et le report
de financement sur la ligne ferroviaire.

Signez les pétitions en ligne
- https://www.change.org/p/madame-ségolène-royal-ministre-de-l-environnement-pour-un-
seul-tunnel-au-col-de-tende-et-le-maintien-de-l-alternance

- https://www.change.org/p/financez-la-ligne-ferroviaire-cuneo-nice-ventimiglia-et-pas-le-
tunnel-routier-du-col-de-tende-oui-aux-trains-non-au-tout-routier-dans-les-alpes

Association Roya Expansion Nature - http://ren.roya.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *