(France 3) Le chantier du tunnel de Tende arrêté par la justice italienne

L’entrée du second tunnel de Tende a été placée sous scellés par la justice italienne, le 24 mai dernier. Un arrêt forcé qui pourrait durer 5 mois, le temps que la justice enquête sur la disparition de 200 tonnes de matériaux. Pas moins de 17 personnes ont été interpellées.

Communiqué des associations de la vallée de la Roya
Suite à cette affaire, l’association Roya Expansion Nature et du collectif Sauvons la Roya se sont exprimés pour demander « *un audit technique et financier (portant sur le nouveau coût du chantier) soit engagé* ». L’association et le collectif rappellent qu’ils dénoncent depuis des années « *la façon dont les travaux se déroulent sur le chantier : malfaçons, intimidations, omerta sur les informations qui devraient être pourtant publiques* ». Ils reprochent notamment aux autorités de ne pas respecter « *l’engagement initial de transporter les déblais d’anhydrites par le train et de nous informer sur la façon dont ils sont triés et évacués* » ou de ne pas « *communiquer sur les extractions d’eau sulfatée rejetée directement dans la Canelle, une des sources de la Roya, pendant 2 ans* ».
france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes- maritimes/menton/chantier-du-tunnel-tende-arrete-justice-1264767.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *