[NOSTERPACA] COMMUNIQUE de Presse à propos du TUNNEL ROUTIER DE TENDE

[http://nosterpaca.over-blog.com/2017/06/tunnel-routier-tende.html]
*Nous relayons le CP de NOSTERPACA*
Malversations, détournement d’argent public… la police anti-corruption italienne a mis sous scellés les travaux de doublement du tunnel routier de Tende. Et la fermeture totale du tunnel actuel à la circulation routière serait même envisagée.

Pour NOSTERPACA, une nouvelle preuve est ainsi donnée de l’impérieuse nécessité d’une extrême rigueur dans l‘attribution et l’exécution des grands chantiers d’infrastructures, qui doivent servir les intérêts des usagers et non les intérêts particuliers de quelques-uns ou de quelques grandes entreprises.

Nos associations exigent à nouveau le retour à une exploitation normale de la ligne ferroviaire entre Vintimille, Breil, Tende, et Limone, sans limitation de vitesse et avec une trame de desserte semblable à celle en vigueur avant l’abaissement de la vitesse à 40 km/h. Il convient également de prévoir, en cas de fermeture du tunnel actuel, la possibilité de navettes ferroviaires pour les transports d’urgence, comme cela avait dû se faire il y a quelques années.

Alors qu’il n’a jamais été plus urgent de limiter le réchauffement climatique, les pollutions et la congestion des vallées alpines, *NOSTERPACA exige de mener à leur terme les discussions franco-italiennes sur la remise à niveau de la voie ferrée dans la vallée de la Roya*, ainsi que sur les conditions de son exploitation. La proposition formulée par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, depuis plusieurs années, de créer un GECT (*groupement européen de coopération territoriale**) *avec les Régions italiennes du Piémont et de la Ligurie doit se concrétiser, au service des habitants des trois Régions.

Une réflexion au sujet de « [NOSTERPACA] COMMUNIQUE de Presse à propos du TUNNEL ROUTIER DE TENDE »

  1. J’ai lu en partie le numéro 6 de la marmotte déroutée sur l’eau
    Merci d’éviter faire écrire des thèmes sur l’eau par des personnes qui n’ ont pas les compétences scientifiques requises . Il y a trop d’erreurs et de fausses informations qui nuisent à la qualité de la revue. Pour être efficace, il faut s’entourer de sachants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *