Le conseil départemental prend à son tour un arrêté anti poids lourds dans la vallée de la Roya

Décidemment, les élus ne veulent pas de camions de plus de 19 tonnes sur la route départementale 6204 qui sillonne la vallée de la Roya jusqu’à l’Italie via le tunnel de Tende. Après les maires qui interdisent la traversée de  leur commune, c’est le département qui prend position.

Par Catherine Lioult

Pour le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, le combat des cinq maires de la vallée de la Roya est légitime.
C’est en résumé le propos que Charles-Ange Ginésy leur a tenu lors d’une réunion ce lundi.

Les élus de la vallée de la Roya, en réunion avec Charles-Ange Ginésy, président du conseil départemental et le député Eric Ciotti. / © CD06
Les élus de la vallée de la Roya, en réunion avec Charles-Ange Ginésy, président du conseil départemental et le député Eric Ciotti. / © CD06

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/conseil-departemental-prend-son-tour-arrete-anti-poids-lourds-vallee-roya-1369729.html
Les élus ont en effet pris un arrêté pour interdire les gros camions sur la RD 6204 lors du passage sur leur commune avec un objectif : qu’ils prennent l’autoroute ! La préfecture des Alpes-Maritimes en avait contesté la validité devant la justice administrative, qui a donné raison aux maires.
Le Département  compte à son tour prendre un arrêté visant à interdire la circulation des poids-lourds de plus de 19 tonnes  sur cette route départementale de 100 kilomètres, particulièrement sinueuse, qui longe la vallée de la Roya.

La circulation de ces poids-lourds est une véritable nuisance pour la qualité de vie des riverains. Notre département a une vocation touristique et environnementale forte. Il est inconcevable que ce rayonnement soit entravé par un trafic dangereux et trop important des poids-lourds qui circulent dans la vallée de la Roya

a déclaré le président Ginésy dans un communiqué.
De son côté, la préfecture des Alpes-Maritimes n’a pas fait connaître sa position.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *