Communiqué de Presse de l’association NOSTERPACA Service TER 2018

Mesdames, Messieurs

Veuillez trouver ci-joint et ci-dessous un communiqué de presse à propos du changement de service régional des TER qui aura lieu le 10 décembre 2017.

Bien cordialement

Stéphane COPPEY

Secrétaire général de NOSTERPACA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 08 Décembre 2017

Offre ferroviaire régionale : une variable d’ajustement budgétaire ?

L’association NOSTERPACA, principale association d’usagers des transports publics sur la région, n’a pu prendre connaissance des nouveaux horaires TER 2018 applicables le 10 décembre que le 20 novembre soit seulement 3 semaines avant leur mise en place. Autant dire que nous regrettons fortement cette absence de concertation de la part du Conseil régional.

La Région et la SNCF présentent ce nouveau service comme répondant aux besoins des usagers sans les avoir consultés ….

De son côté, NOSTERPACA a transmis les nouveaux horaires aux utilisateurs des TER et a recueilli leurs réactions. Que disent donc ces usagers ?

Sur la ligne Marseille – Aubagne – Toulon :

        Il n’y a plus qu’un seul TER (navette tous arrêts) Marseille-Aubagne et retour par heure sur cet axe métropolitain, alors que la 3ème voie a été construite récemment, pour 250 M€, pour y faire circuler un train toutes les 20′

        Il n’y a quasiment plus de trains sans arrêt entre Marseille et Toulon, donc des durées de trajet rallongées et des correspondances devenues impossibles vers Cuers et les Arcs.

 

Sur les lignes qui relient Marseille à Avignon et Nîmes :

        Il n’y plus de train après 18h pour rentrer de Vitrolles-Aéroport sur Arles, Tarascon et Nîmes, et 4 trains (5 le vendredi) disparaissent entre Avignon et Orange

        Aucune disposition de secours ne semble prise pour gérer les nombreuses perturbations que connaissent ces lignes autour de l’étoile de Miramas.

 

Sur la ligne Marseille – Aix – Val-de-Durance :

        Avant même le début (en juillet 2018) des travaux d’augmentation de la capacité de la ligne, donc sans lien direct avec ces travaux :

        La gare de Pertuis n’est plus du tout desservie

        Les trains des Alpes mettent 15 à 30′ de plus

        Un tiers des trains Marseille-Aix disparaît, dont ceux qui assurent des liaisons directes entre Aix et les quartiers nord de Marseille

        Une 1ère coupure totale de la ligne est annoncée cet été, la Région et la SNCF refusent de détourner par Rognac les trains des Alpes, alors qu’elle l’avait fait il y a 10 ans

        5 trains disparaissent de la grille entre Gap et Briançon, remplacés par des cars, alors que la voie ferrée vient d’y être rénovée pour 20M€.

Sur la ligne Cannes Grasse :

 

·         Au total environ 42 trains par jour. Alors que les travaux avaient pour objet de permettre une desserte cadencée à la demi-heure, cette possibilité n’est utilisée qu’en pointe, entre 6h10 et 8h54 le matin, entre 16h54 et 19h10 le soir. Il y a de plus un « trou » entre 10h et midi, et le cadencement reste à perfectionner (départs de Grasse à H+ 10,9,21, 08, 42). Enfin, les derniers départs sont tôt : 21h10 au départ de Cannes et 21h 54 au départ de Grasse. NOSTERPACA considère cette offre insuffisante compte tenu des besoins de déplacements dans les Alpes-Maritimes.

 

Sur la ligne Nice – Breil

 

·         Au total 22 trains par jour. L’offre de desserte présente des « trous » importants dans les deux sens, y compris en période de pointe : entre 5h43 et 7h35, 9h23 et 12h40, 12h40 et 15h au départ de Nice, entre 8h51 et 11h01, 11h01 et 12h54, 12h54 et 15h39 et 16h50 et 18h04 au départ de Breil.

 

L’association NOSTERPACA reste mobilisée pour obtenir de la Région et de la SNCF :

 

        les indispensables correctifs permettant aux usagers actuels des TER de ne pas subir, dans leur vie quotidienne, des désagréments supplémentaires à ceux liés à la mauvaise qualité du service qu’ils ont connu en 2017 (20% de trains non conformes entre Marseille et Toulon, 30% entre Marseille et Avignon)

 

        une remise à plat du service prévu sur la ligne des Alpes et du Val de Durance en 2018 et au-delà pour limiter au strict minimum les conséquences des travaux prévus entre Gardanne – Aix.

Gilles MARCEL, président de NOSTERPACA, conclut : « Nous partageons l’ambition affichée par le Président du Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur de positionner la région au rang de vitrine des accords de Paris. Le développement de Transports Collectifs multimodes en sera un axe essentiel. Il nécessite une armature ferroviaire fiable, performante et efficace proposant une alternative crédible à la voiture individuelle. L’offre régionale TER n’est pas au rendez-vous »

 

Contact presse :  06 08 89 75 54

 

 

Garanti sans virus. www.avast.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *