Archives par mot-clé : Presse

Affaire du tunnel de Tende : la route d’accès menacée

Voir article ci-dessous du Nice Matin du 14 juin 2017

(France 3) Le chantier du tunnel de Tende arrêté par la justice italienne

L’entrée du second tunnel de Tende a été placée sous scellés par la justice italienne, le 24 mai dernier. Un arrêt forcé qui pourrait durer 5 mois, le temps que la justice enquête sur la disparition de 200 tonnes de matériaux. Pas moins de 17 personnes ont été interpellées.

Communiqué des associations de la vallée de la Roya
Suite à cette affaire, l’association Roya Expansion Nature et du collectif Sauvons la Roya se sont exprimés pour demander « *un audit technique et financier (portant sur le nouveau coût du chantier) soit engagé* ». L’association et le collectif rappellent qu’ils dénoncent depuis des années « *la façon dont les travaux se déroulent sur le chantier : malfaçons, intimidations, omerta sur les informations qui devraient être pourtant publiques* ».… Lire la suite

Fontan et Breil-sur-Roya interdisent la circulation des plus de 19 tonnes !

La circulation de véhicules d’un poids total roulant supérieur à 19 ton- nes est interdite sur la RD6204 dans les agglomérations de Fontan et de Breil-sur-Roya. Le 20 janvier (Fontan) et le 23 janvier derniers (Breil-sur-Roya), les deux mairies ont adopté des arrêtés permanents portant la limitation de tonnage et, par conséquent, l’interdiction de circuler des véhicules qui le dépas- sent (sauf exceptions : véhicules de secours, de lutte contre l’incendie, de ramassage d’ordures ménagères, de transport en commun et des- servant les deux agglomérations). Ces dispositions prendront effet le jour de la mise en place par les deux communes de la signalisation règlementaire correspondante.… Lire la suite

Le Parco Roia est vendu …

Ventimiglia, Parco Roja in vendita sul sito dell’Istituto per il Commercio Estero “È un’occasione incredibile di sviluppo per la nostra città, non solo per il ritorno economico che porteranno le nuove attività che potranno insediarsi al Parco Roja ma soprattutto per tutti gli spazi che entreranno in nostro possesso e permetteranno la creazione di nuovi servizi per i cittadini” dichiara il Vice Sindaco Silvia Sciandra
rivierapress.it/2017/01/26/ventimiglia-parco-roja-in-vendita-sul-sito-dellistituto-per-il-commercio-estero/Lire la suite

LA MARMOTTE DÉROUTÉE, UN NOUVEAU JOURNAL POUR LA ROYA

Cher(e)s ami(e)s,

Par une belle après-midi d’automne, la Marmotte déroutée vient de poindre son museau. Une naissance à contre-saison, comme bien d’autres phénomènes sens dessus dessous dans notre monde étrange. Déconcertée par l’univers des Humains, préoccupée par l’avenir de notre vallée et curieuse de tout ce qui l’entoure, elle a fait de son terrier une rédaction et voudrait nous raconter ses découvertes.

La Marmotte déroutée est un journal tout fraîchement paru, vendu à prix libre, autogéré et autofinancé par des habitants de la vallée de la Roya.
 C’est un journal qui parle de la Roya, de nous, de notre avenir, de notre passé et de notre présent, de nos problèmes et de nos combats, de nos espoirs.… Lire la suite

Trafic routier dans la Roya : jusqu’à 8700 véhicules par jour !

Lu dans la Marmotte déroutée 1

Il n’y plus de doute, nous sommes les dindons de la farce … et notre asphyxie est programmée…

Hypothèse 2 : le pire des scénarios

Pour estimer l’évolution du trafic routier à l’horizon 2015, en 2006, dans le dossier d’enquête préalable à la demande de Déclaration d’utilité publique (DUP), la Direction départementale de l’équipement (DDE) des Alpes-Maritimes comparait trois hypothèses concernant la traversée des Alpes au niveau du département :

  • hypothèse 0 : aucun aménagement n’est prévu ;
  • hypothèse 1 : un nouveau tunnel de Tende est construit à péage, le projet de mise en service du tunnel du Mercantour est réalisé plus tard ;
  • hypothèse 2 : un nouveau tunnel de Tende est construit sans péage et le tunnel du Mercantour n’est pas réalisé.
Lire la suite

Tunnel de Tende : « les travaux vont bon train » ou retard important? Annonces contradictoires en France et en Italie

Côté français : Réunion d’étape du chantier du tunnel de Tende à Cunéo

Sur la page FB de la préfecture : https://www.facebook.com/Prefecture06/photos/?tab=album&album_id=929629550497627
Mis à jour : vendredi 23 septembre 2016

Une réunion d’étape du chantier du tunnel de Tende s’est tenue jeudi 15 septembre à Cunéo, en présence entre autres, du maître d’ouvrage l’ANAS (Azienda Nazionale Autonoma delle Strade), de la Sous-Préfète de Cunéo, de Mme Véronique Laurent-Albesa, Sous-Préfète Nice Montagne et des maires de Limone et Tende, MM. Francesco Revelli et Jean-Pierre Vassallo.

L’ANAS a présenté l’avancement du creusement du nouveau tunnel, à savoir 428 mètres côté Italien et 250 mètres côté Français.

Lire la suite

Comité de défense du train Nice-Tende : Dernières infos sur notre ligne de vie

De la part du Comité de défense du train Nice-Tende (nice.tende.en.train@gmail.com) :

Dans ces périodes troublées, où notre Comité s’est associé au silence effondré de Nice, l’un des pôles de notre « ligne de vie », nous n’avons pas malheureusement de très bonnes nouvelles à vous annoncer pour celle-ci. Pas de grande surprise pour ceux que se tiennent informés grâce à notre page Facebook la Cuneo Nizza Unisce, ou qui lisent la presse avec Nice matin, ou encore les communiqués de nos Conseillers généraux. Vous trouverez en liens ci-dessous la situation de ces derniers temps présentée sur notre blog, avec les courriers y afférant, les articles de presse, etc.… Lire la suite

Tout “attroupement” (de plus de 2 personnes) interdit dans la Roya ?

Hier, le 5 août, à Vievola, la promenade sur les traces des routes du sel s’est trouvée bloquée par les gendarmes, lesquels ont également empêché les personnes présentes de pique-niquer devant la chapelle de Notre-Dame de la Visitation. La préfecture s’est nouvellement illustrée par l’interdiction (que nous estimons illégale) d’une « manifestation » qui n’en était pas une, et les gendarmes, dans un excès de zèle, sont même allés jusqu’à affirmer qu’il était était interdit de se balader à plus de deux personnes dans toute la vallée, chemins de montagne y compris !

La raison ? Selon l’arrêté, la promenade, le repas et les discussions qui devaient suivre (rencontres avec une bergère de la vallée, puis avec une anthropologue autour du pastoralisme et le nomadisme) présentaient un « risque réel et sérieux de troubles à l’ordre public » du fait, notamment, de leur « caractère politique contre le doublement du tunnel de Tende, la destruction de la vallée de la Roya [, etc.] ».… Lire la suite