Archives par mot-clé : Scandale du tunnel de Tende

Tende bis: «graves défauts», Anas dissout le contrat avec l’entreprise «grands travaux Fincosit»

Merci pour la traduction.

Grave risque de pollution pour la santé…

http://www.sanremonews.it/2018/04/08/leggi-notizia/argomenti/altre-notizie/articolo/tenda-bis-gravi-inadempienze-anas-scioglie-il-contratto-con-la-fincosit.html

Article du journal Sanremonews du 8 avril 2018

Tende bis: «graves défauts», Anas dissout le contrat avec l’entreprise «grands travaux Fincosit»

Actualités – Sophia Lauren

 

Dimanche 8 avril 2018, 10:50

Parmi les violations contractuelles il y a aussi celle dénoncée par Jean-Pierre Vassalo, maire de Tende, concernant les « deux tas d’accumulations d’anhydrites »

Défaillances graves de l’entreprise

Pour ces motifs, l’Anas a résilié, «en dommages-intérêts», le contrat avec l’entreprise «Grands travaux Fincosit» pour la construction de Tende bis.

Parmi les défauts contractuels, il y a aussi celui dénoncé par Jean Pierre Vassalo, maire de Tende, concernant les « deux tas d’anhydrites qui devaient être enlevés le même jour de l’excavation, et qui ont été au contraire déposés et laissés sur place au sommet de deux vallons et sur le versant d’une rivière. »

Vassalo a parlé de « véritable catastrophe au point de vue écologique, avec des conséquences qui pourraient être très graves ».

Lire la suite

Anas prête à résilier le contrat avec le maître d’ouvrage Fincosit

​Limone s’estime lésée financièrement par le retard que prennent les travaux, et l’incertitude sur l’avenir. Tous ces travaux qui ont pris plus de deux années de retard et qui sont indéfiniment mal réalisés ; les longues attentes aux feux rouges des travaux côté Vintimille depuis maintenant des mois, qui peuvent rajouter jusqu’à 30 minutes de plus de trajet en Roya ; le manque à gagner touristique probable qui en découle.

Limone participe probablement financièrement aux travaux du tunnel en donnant de l’argent à la région Piémont, qui à son tour paie une partie des travaux à l’Anas. Elle est donc lésée financièrement par les malfaçons, les malversations, et les délais qui s’allongent toujours plus.

Lire la suite

Rapport sur les infrastructures : on se calme sur les grands projets, et vivent les transports du quotidien

[Note du collectif : pas un mot sur la vallée de la Roya ! Est-on vraiment une partie du territoire de la France ?]

Le rapport consacré aux infrastructures de transport à l’étude — parmi lesquelles plusieurs grands projets inutiles et imposés comme le contournement est de Rouen, les nouvelles lignes TGV dans le Sud-Ouest et l’autoroute A45 — a été publié jeudi 1 février. Reporterre le décrypte et vous le propose en téléchargement.

Soupirs de soulagement du côté des opposants à l’A45 entre Lyon et Saint-Etienne, grincements de dents chez ceux qui luttent contre le Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO) ou le contournement est de Rouen.

Lire la suite

Les arrêtés 19 tonnes ne sont pas respectés. #balanceTonPL

Association Roya Expansion Nature
ren.roya.org
associationren06@gmail.com
Collectif Sauvons-la-Roya
sauvons-la-roya.fr
sauvons.la.roya@gmail.com

Bonjour à tout-e-s,

Merci de diffuser le plus largement ce message.

Les arrêtés 19 tonnes ne sont pas respectés.  #balanceTonPL

Malgré les interdictions de circulation des camions (PL) de plus de 19 tonnes par arrêté des maires de la partie française de la vallée de la Roya ainsi que du Conseil départemental du 06, nous avons été témoins du non-respect de ces décisions administratives. Des transporteurs continuent à faire passer les plus de 30 tonnes dans la vallée. Il suffit pour le constater de se lever tôt (entre 4h30 et 6h) et de regarder ce qui circule sur la route :

Les infractions ne sont pas verbalisées.Lire la suite

Saison 3 du tunnel de Tende, épisode 2

Dans la presse italienne
sur le résultat de l’audit du 8 février sur le chantier par ANAS

Par contre des infos:

Il y aurait une lettre des maires de la partie italienne de la  vallée ​ de la Roya​ pour demander plus de trains et un tunnel à double sens.

​Du côté Piémont, les syndicats de transporteurs se plaignent et disent que c’est une interdiction hostile et que ce sont des camions français qui passent quand même. ( c’est faux bien sur !)​ :

 

 

 

 … Lire la suite

Le feuilleton : Anas anticipe l’appel aux candidats

http://www.lastampa.it/2018/02/02/edizioni/cuneo/tenda-bis-ultimatum-allazienda-costruttrice-mNavuUpa9WJISKCqQfG45H/pagina.html

Pas le temps de traduire ( vous pouvez faire copie coller dans Reverso).
En gros le 8 février il y aura un constat sur le chantier. La GL Fincosit devra monter la conformité des ouvrages, des temps, des moyens…
Comme le réponse est prévisible, Anas anticipe l’appel aux candidats suivants dans la liste des participants au premier appel d’offre.
Et les politiques anticipent qu’aucune entreprise ne voudra reprendre un chantier dans cet état, et pour un montant largement sous évalué.
Donc un nouvel appel d’offre européen, donc une probable révision du projet, donc un temps long…Donc on reparle de la voie ferrée.
Lire la suite

Nouveau coup de théâtre ? « Le tunnel du col de Tende dans la presse italienne »

On se rend compte que la demande répétée de révision du projet et de report du financement vers la voie ferrée, portée pendant des années par les associations de la vallée, est en train de faire son chemin dans l’esprit des élus italiens. Le scandale XXL des détournements de l’entreprise de construction y est pour beaucoup, ainsi que la décision d’interdiction des poids lourds des maires de la vallée.
Les responsables de la région Piémont sont en train de comprendre que  le double tunnel devient inutile (puisque les plus de 19 t ne pourront plus passer) et qu’un projet revu à la baisse permettrait de financer la ligne !… Lire la suite

Et encore plus fort que l’interdiction des PL !

Il semble qu’à Roccavione, la semaine dernière, des élus locaux aient déclaré vouloir rédiger une motion pour que l’ancien tunnel reste en galerie de sécurité: « riduzione dell’ impatto dell’opera »
Et  pour reporter une partie du financement vers la voie ferrée « e magari  a deviare una parte…verso il cantiere ferroviario ».
Images intégrées 2
( source de l’article non connue, en cours de recherche)

D’autre part, après demain, à la préfecture de Cuneo, la question au centre du débat sera :
« Refaire le projet de Tenda Bis… et investir une partie des 176 millions sur la voie ferrée »

Venerdì vertice a Cuneo sull’ipotesi del Tenda bis a doppio senso per le auto
Rifare il progetto Tenda bis con la nuova galleria a doppio senso di marcia riservata alle auto, la vecchia riadattata a tunnel di sicurezza o turistico per bici e pedoni.

Lire la suite

Comme à chaque fois qu’il pleut, le tunnel de Tende a été fermé… Pourquoi ?

Le Tunnel de Tende rouvert à la circulation ce lundi

En raison de contrôles sur les équipements de sécurité, le tunnel du col de Tende était fermé à la circulation ce dimanche.

Depuis 6h10 ce lundi, il est à nouveau possible de l’emprunter dans les deux sens.

La plus grande prudence reste cependant recommandée en raison des mauvaises conditions météo. Le département a été placé en vigilance orange « pluie-inondation » pour la journée.

 

Lire la suite

le Conseil d’Etat enjoint au gouvernement d’agir vite, Hulot promet des mesures

Un arrêt rendu mercredi condamne l’Etat pour dépassements répétés des normes d’émissions de particules fines et de dioxyde d’azote.

LE MONDE | 12.07.2017 à 14h49 • Mis à jour le 13.07.2017 à 16h10 | Par Stéphane Mandard

« C’est immense. » Louis Cofflard ne cache pas sa satisfaction. « C’est la première fois, à ma connaissance, qu’une ONG parvient à faire condamner l’Etat à respecter une directive européenne qu’il viole depuis des années », déclare au Monde l’avocat de l’association Les Amis de la Terre, dont il est aussi président de la section parisienne.

Dans un arrêt rendu mercredi 12 juillet, le Conseil d’Etat – la plus haute juridiction administrative française – lui a donné raison en « enjoignant au premier ministre et au ministre chargé de l’environnement de prendre toutes les mesures nécessaires pour que soit élaboré et mis en œuvre (…) un plan relatif à la qualité de l’air permettant de ramener les concentrations en dioxyde d’azote [NO2] et en particules fines PM10 sous les valeurs limites (…) dans le délai le plus court possible  ».

Lire la suite